• Vivere.

    aube.

     

    Fragiles tiges d'air

    au bout desquelles les pensées voltigent

    comme des lambeaux de lumière

    à la limite extrême de l'univers visible

    juste un instant avant que le jour crie

    énigme et stupeur

     

     

    Vivere Vasco Rossi 

    Edited by Francesco© Photo. Texte.

    aube.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 10:29

    Oui.. passer juste cette petite ligne qui sépare la nuit de la lumière... Vivre et penser "que demain sera toujours meilleur"...

    2
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 13:10
    Aube VRBICA

    Merci pour ces jolis mots légers dès potron-minet ...

    3
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 13:48

    De l'ombre à la lumière dans un superbe fondu...

    Belle journée

    4
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 15:03
    C'est tout simplement magnifique !
    5
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 18:51

    Rorsharr dirait quoi ? Il en resterait coî

    6
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 21:12
    Beautiful! :)
    7
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 21:57

    Uscire dal buio per rivedere la luce, splendido!!
    Saluti, Pat

    8
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 22:31

    J'aime beaucoup ces couleurs intenses qui jouent en dégradé, un bleu presque turquoise, un vert de belle espérance, et cet ectoplasme noir sur lequel viennent se projeter les pensées et les mots...au-delà du visible, réside l'imaginaire...Amitiés..

    9
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 06:57

    Sobriété de l'image et de ces quelques mots, j'adore !

    10
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 10:24

    Ton billet de ce jour s'accorde à mon état d'esprit.
    Bonne journée Francesco.

    11
    Mercredi 22 Juillet 2015 à 08:34

    Superbe.

    12
    Lundi 27 Juillet 2015 à 15:34

    Encore le flou, encore le rêve...


    Merci Francesco

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :