• "Trofie".

    "Trofie".

     

    "…Ail. Basilic. Pecorino romain. Parmesan. Pignons de pin. Huile d'olive vierge extra. Gros sel…"

    "…ne pas laver le basilic… le nettoyer, sans le laver…" "…les pâtes? des "trofie", biensur…"

    Giovanna est fière de sa recette. Son "pesto", est encore celui de sa mère, et de sa grand-mère.

     

    Chez Giuliana, la maison juste à coté, les calamars farcis, marmonnent sur la flamme bleu de la cuisinière.

    Le plat préféré d'Emma, sa fille, qui sera bientôt là. 

     

    Des bateaux sont encore à l'abri des tempêtes de l'hiver. Comme des enfants à protéger.

    Mars. L'air est encore froid.

    A la poissonnerie du coin, sardines, oursins, huitres.

     

    Parfum de mimosa. De genêts. De citrons, qui ont coloré l'hiver.

    Une fenêtre qui bâille au premier étage. Une chanson italienne à la radio.

     

    Juste au-delà des maisons blanches, la-bas, au fond de la ruelle, la mer.

    La lumière est bleutée. 

    Le ciel est humide, mais Antonio, qui bavarde avec Piero chez le coiffeur, prévoit le mistral pour demain.

    Le vent essuiera la mer, qui éblouira les regards, avec ses écailles d'argent. 

     

     

    Una giornata al mare. Paolo Conte. 

    Francesco© Texte. Photo.

    "Trofie".

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Mars 2015 à 09:49

    Bellissima la foto e il testo bellissimo, Una pagina di VITA QUOTIDIANA molto molto bella!!

    Ciao carissimo Francesco.

    Buona giornata. Patrizia

    2
    Mardi 10 Mars 2015 à 10:09

    Bonjour Francesco,

    Avec ces bateaux en attente et le peu de monde dans la rue, on ressent l'ambiance encore ensommeillée de ce mois de mars. Pourtant... la vie est bien présente... celle qui se cache derrière les portes et fenêtres d'où s'échappent paroles, musique et bonnes odeurs de cuisine... Rien qu'en te lisant on a l'eau à la bouche "mince il n'est que 10h" ;)  Magnifique récit de la vie quotidienne, avec ses parfums et sa poésie ; on ne demande qu'à en profiter...

    Douce journée à toi :)

     

    3
    Mardi 10 Mars 2015 à 10:14

    Bonjour Francesco,

    Pour moi parisienne, ces bateaux qui attendent me surprennent ! cette photo est superbe. Bonne journée, bises, Véronique

    4
    Mardi 10 Mars 2015 à 10:35

    "Trofie" spécialité de Ligurie...

    Je ne saurais résister plus longtemps à Paolo Conte, ni à tous ces parfums délicieux que tu nous envoies... Je chausse mes bottes de sept lieues, et hop, hop ! j'arrive !   :-))

    "Des bateaux sont encore à l'abri des tempêtes de l'hiver. Comme des enfants à protéger." (j'adore !)

    5
    Mardi 10 Mars 2015 à 10:49

    beautiful street scene!

    6
    Mardi 10 Mars 2015 à 11:42

    Plein de vie, j'adore, et joliment illustré par les mots.
    Merci et bonne journée

    7
    Mardi 10 Mars 2015 à 12:24

    Bonjour Fransesco,     C'est une belle chronique de la vie en toute simplicité, les mots coulent avec bonheur et tranquillité.

    8
    Mardi 10 Mars 2015 à 14:03

    Parfums méditerranéens...

    Un texte qui a du goût

    Merci

    9
    Mardi 10 Mars 2015 à 14:14

    Une très belle scène du quotidien, tendre et affectueuse. Photo, musique et texte parlent aux sens et, avec toutes ces bonnes senteurs méditerranéennes, on se sent prêt à passer à table ! C'est une ruelle bien animée et j'aime beaucoup les bateaux bâchés en premier plan. Après ce bon plat de pâtes, ne manque plus que la sieste...

    10
    Mardi 10 Mars 2015 à 15:23
    Evelyne Tt Simplemen

    Une jolie escapade que tu nous offres là..

    11
    Mardi 10 Mars 2015 à 16:24

    superbe photo de vie quotidienne et superbe texte!! amitiés

    12
    Mardi 10 Mars 2015 à 16:36

    A te lire , on  s'y croirait !!! l'ambiance de la rue , des gens qui vivent là !!!

    Pas encore trop de soleil , mais tout chante

    J'aime beaucoup merci !!!

    13
    Mardi 10 Mars 2015 à 16:51
    céline

    Comme c'est drôle tous ces bateaux dans la rue !


    Aaah l'Italie et ses bons petits plats typiques... ça réveille mes papilles ! :-)

    14
    Mardi 10 Mars 2015 à 19:31

    Je découvre et j'aime!!!

    15
    Mardi 10 Mars 2015 à 20:29

    C'est OK, j'ai reçu ton com (3x) :)

    Merci à toi ; bonne soirée Francesco !

    16
    Mardi 10 Mars 2015 à 22:12

    L'image est la promesse d'une mer invisible et le texte est un pur délice!

    Bonne fin de soirée chal-heureuse!

    17
    Mercredi 11 Mars 2015 à 05:24

    La cecette est alléchante quelle vue de cette rue original avec es bâteaux à l'abri et ce graphsime de balcon génial.

    Amitié

    18
    Mercredi 11 Mars 2015 à 06:37

    Bonjour Francesco , une scène de rue toute simple et beau 

    texte , merci à toi , bonne semaine ! …

    19
    Mercredi 11 Mars 2015 à 07:18

    Bien vu

    JP

    20
    Mercredi 11 Mars 2015 à 09:06

    Bonjour,

    Un pied dans la rue, un autre dans l'eau.

    Poétique et vivant.

    Belle journée.

    21
    Mercredi 11 Mars 2015 à 09:11

    Superbe tu nous emporte avec ces mots! c'est magique!

    22
    Mercredi 11 Mars 2015 à 09:43

    Ou sont les parcmètres ? 

    23
    Mercredi 11 Mars 2015 à 13:23

    Balade en musique , la rue, ta photo, magnifique ! j'adore !

    J'arrive avec Eva !

    Merci Francesco ! c'est tout ce que j'aime !

    24
    Mercredi 11 Mars 2015 à 13:28

    HHHHH ! Noëlle... quand y'en a pour une, y'en a pour deux !   :-))

     

    25
    Mercredi 11 Mars 2015 à 16:52

    Quelle richesse ce texte!.. Je vis la scène, les bruits les odeurs... Un régal! merci pour ce moment de vie!

    26
    Mercredi 11 Mars 2015 à 17:59

    J'aime l'ambiance de cette rue colorée et pleine de vie

    27
    Mercredi 11 Mars 2015 à 18:53
    another

    Belle plongée (propre et figurée) dans ton univers ! Des bateaux dans la rue !!! comme si de rien n'était ! on est dans l'ailleurs par ton image et dans l'intime par ton texte, déroutant !

    28
    Mercredi 11 Mars 2015 à 19:46

    les pêcheurs sont en majorité dans cette rue ... bonne soirée Francesco yes

    29
    Wayra
    Jeudi 12 Mars 2015 à 08:20

    Bella scena di strada. Colore e composizione d'alta scuola.

    30
    Jeudi 12 Mars 2015 à 09:16

    Très étonnante et belle immersion dans le monde des pêcheurs qui rangent leurs bateaux dans la rue comme d'autres le font avec leurs voitures!

    J'aime aussi beaucoup ton texte qui fleure bon l'atmosphère des pays méditerranéens! ;-)

    31
    k@
    Samedi 14 Mars 2015 à 18:43

    La rue est un cours d'eau - sans eau, superbe évocation !

    32
    Mardi 17 Mars 2015 à 10:20

    Couleurs , odeurs ,l' insolite pour nous (avec ces barques dans les rues) tout y est 

    Cela donne envie , merci 

    Bonne journée Amicalement Lucia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :