• Maremma.

    Maremma.

     

    Maremma

    terre de mes racines

    lumière de mes ancêtres

    terre de vents âpres et barbares de couleurs qui aboient dans l'air brûlant

    terre blasphème d'athées d'anarchistes et de brigands

    labyrinthe d'espoirs de souffrances de légendes et de mystères

    terre de poètes et de peintres maudits

    de chevaux sauvages et de sangliers

    Maremma

    dernier refuge fatal du sulfureux Caravage

    génie obsédé par ses ombres et ses lumières violentes

    par ses rouges et ses noirs baroques

    traqué comme un commun meurtrier

    dans le délire d'une fièvre implacable la Maremma dans ses yeux

     

    Maremma

    terre amère de contrastes furieux

    splendeur

    essence primitive.

     

    Nada. "Maremma amara"

    Chanson de la tradition populaire toscane.

    Tous me disent Maremma Maremma,

    mais elle me semble si amère.

    L’oiseau qui s'y rend perd ses plumes

    moi, j'y ai perdu une personne chère.

    Soit maudite Maremma et tous ceux qui l'aiment.

    Mon cœur tremble quand tu t'y rends,

    De peur que tu ne reviennes jamais…

     

    Edited by Francesco Pagni © Photo. Texte. (video:Youtube)

    Maremma.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Août 2015 à 10:05

    Contente  de te retrouver Francesco, avec ces  mots forts et cette photo si fraîche et belle. Bon retour ici. Baci.

    2
    Vendredi 7 Août 2015 à 13:59

    Nada, étonnamment « habitée »… comme cette terre extraordinairement vivante, « aux couleurs qui aboient dans l’air brûlant »… 

    Moi qui suis définitivement sans racines, j’ai (autrefois) jalousé beaucoup les êtres liés intimement à leur pays, à leurs ancêtres, et aussi à leur famille élective (comme le sont les artistes)…

     

    Les affinités électives, ça existe hein ? et les rencontres par delà les frontières du Temps aussi !..L’esprit du Caravage, au grand galop parmi les chevaux sauvages et les sangliers, a croisé l’âme de Francesco, sa sensibilité aiguë, son talent, au milieu de « cette terre de contrastes furieux »… La Maremma, elle t’attendait, depuis toujours… Et tu l’as très bien exprimé : ça vibre, lyrique et intense, éclatant, somptueux !... 

    3
    Vendredi 7 Août 2015 à 14:00
    Bonjour Francesco,
    Une bien jolie photo. Nos racines sont très importantes, nous sommes ce que nous sommes grâce à elle. Ne jamais renier ses racines ... Bonne journée, bises Véronique
    4
    Vendredi 7 Août 2015 à 16:37

    Bonjour Francesco, heureuse de te retrouver avec cette superbe photo qui ressemble aux tourbières de l'Aubrac que j'aime tant et un texte fort.


    Merci

    5
    Vendredi 7 Août 2015 à 17:53

    Bonjour Francesco. Magnifique musique (et chanteuse!), qui accompagne si bien tes mots et ta photo. Ravie de te retrouver, belle journée.

    6
    Vendredi 7 Août 2015 à 19:24

    Je m'attendais à voir les chevaux du même nom, et je découvre un bien joli paysage.
    Belle fin de soirée

    7
    Vendredi 7 Août 2015 à 19:42

    Quel beau retour Francesco ! la musique , la photo, superbe ! et tes mots...

    Merci pour ce très beau texte ! bisous

    8
    Vendredi 7 Août 2015 à 21:38

    Bellissimo testo caro Francesco e molto bella anche la foto!

    Un caro saluto e buon fine settimana.

    Ciao, Pat

    9
    Samedi 8 Août 2015 à 09:14

    Vaste étendue du champs des possibles.

    10
    Dimanche 9 Août 2015 à 20:15

    un très bel article

    j'adore  " terre de vents âpres et barbares de couleurs qui aboient dans l'air brûlant"

    c'est superbe

    merci

    11
    Mardi 11 Août 2015 à 10:47

    Superbe region et aussi tres belle video, bonne continuation sur ce blog,overblog étant assomant par ses publicités

    12
    Vendredi 14 Août 2015 à 23:11

    Avec les deux billets précédents, un triptyque très fort !

    13
    Dimanche 16 Août 2015 à 19:53

    Des mots aussi lumineux que tes photos !

    14
    Lundi 24 Août 2015 à 17:13

    Terre rude et contrastée, fascinante, alors tu viens de là ?

    La chanson est très belle

    et ta photo aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :