• Immortali.

    Conscience et rangement.

     

    Sur les pages de la mise en scène du grand récit d'ombres et de lumières qu'un début de journée offre à mes yeux, je rencontre un inconnu.

    Comme un voyageur silencieux dans la lumière d'un tableau de Van Gogh, ses pas, au rythme des murmures de la terre, suivent un étroit sentier le long d'un champs de blé.

    Nos regards se croisent dans un bleu-gris qui m'est familier. Un livre, des journaux, deux cahiers sous le bras gauche. Un appareil photo dans la main droite, il se perd dans l'or du blé, dans le vert des nuage.

    Comme un exilé qui retrouve ses couleurs éblouissantes, ses mots libres, les détails de son quotidien, il marche dans l'air, en respirant l'univers.

    Les arbres fragiles comme des dessins. Le paysage intense et imparfait. Indolent et sensuel.

     

    Sur la table de ma cuisine, un pot de confiture de fraises, un morceau de pain chaud, un carré de beurre, un bol de café au lait. Des crayons, un carnet ouvert à une page blanche.

    Sur la vitre de la fenêtre inondée de soleil, le reflet d'un visage souriant me surprend soudain.

    On se regarde, on se reconnait.

    Un cauchemar nous avait séparé. Juste un instant.  

     

     Gli immortali. Jovanotti.

    Edited by Francesco© Texte. Photo.

    Conscience et rangement.

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Juin 2015 à 16:42

    Une table de cuisine bien accueillante.
    Joli ce texte et ambiance étonnante sur le photo.
    Bonne journée

    2
    Dimanche 21 Juin 2015 à 19:10

    Entrer dans un tableau de Van Gogh (franchir le cadre d’une manière un peu surréaliste ainsi que j'aime tant à le pratiquer) et rencontrer « un autre » , l’autre soi-même en exil, l’autre soi-même revenu enfin… Une renaissance, à la manière du Phénix, oiseau sacré immortel… Et retrouver dans les paroles de Jovanotti le goût de l’enfance, le goût du chewing-gum…. Nananana, nanananana !  

    3
    Dimanche 21 Juin 2015 à 19:30

    Oui un beau texte et superbe photo verdoyante en douceur ! .

    Merci Francesco et bon début de semaine d'été , amitiés , 

    4
    Dimanche 21 Juin 2015 à 20:21

    J'aime cette inspiration débordante d 'un matin ! Un beau récit

    5
    Dimanche 21 Juin 2015 à 21:10

    " Un cauchemar nous avait séparé" juste un doppler...je n'ai jamais lu d'aussi joli doppler ! heureuse Francesco de te retrouver ! te lire de nouveau !


    Superbe photo , des bises

    6
    Dimanche 21 Juin 2015 à 21:19
    loqman

    Acidulé comme j'aime.

    7
    Dimanche 21 Juin 2015 à 22:31

    Belle balade dans l'imaginaire...

    belle soirée Francesco

    8
    Dimanche 21 Juin 2015 à 22:37
    Patrizia M.

    Splendida Ispirazione caro Francesco, sempre piacevolissimo leggere le tue parole e molto belle le tue immagini.

    Un caro saluto e buona nuova settimana.

    Bacione, Pat

    9
    Lundi 22 Juin 2015 à 00:57
    Une fleur de Paris
    Bonjour Francesco,
    Un joli "tableau" et de bien beaux mots ... Bonne semaine, bises Véronique
    10
    Lundi 22 Juin 2015 à 08:06

    texte magnifique.. comme je suis en accord avec cette description de vivre à sa bonne heure

    11
    Lundi 22 Juin 2015 à 08:52

    Un instant suspendu entre rêve et réalité qui apparaît comme très concret et très réel, et pourtant...

    12
    Lundi 22 Juin 2015 à 10:37

    Un instemps...réintégration...poésie/ réalité remarquable...

    13
    Lundi 22 Juin 2015 à 15:19

    texte et photo magnifique!! amitiés

    14
    Lundi 22 Juin 2015 à 20:02
    Beautiful atmosphere! :)
    15
    Lundi 22 Juin 2015 à 23:56

    C'est beau et ça serre le coeur. Baci Francesco.

    16
    Mardi 23 Juin 2015 à 06:06

    Intensité du regard et de l'espace! Superbe! Merci de ta visite....

    17
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 06:56

    Saisissant et intense, légère saturation d'un petit bonheur retrouvé, poignant. Toutes mes amitiés, Francesco.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :