• Nio

    Nio

    Hipstamatic Lente John S/Flash disattivo/Pellicola Ina's 82.

    Dans le giron d'une nuit d'automne, bercée par le bruit d'une pluie battante, blottie dans son coin préféré de la Babel de papiers, de cahiers, de livres et de boites empilées sur ma table de travail, Nio, ronronne, à l'unisson avec le bruit de la plume de mon stylo, qui griffe le blanc d'une page de cahier.

    Quelques mots. Des lignes. Des petites taches d'encre noir. Des phrases Des points. Des virgules. Des accents circonflexes. Des étoiles. Des carrés. Des labyrinthes. Des spirales. Petits lézards. Fourmis. Papillons.

    Univers en mouvement, de signes, de lettres et de traces accidentelles, qui bourdonnent sur le blanc.

    Secrets de lucioles. A l'abri du noir qui nous entoure.

    Dehors, la pluie. Fine. Incessante.

    Nio ronronne.

     

    Across the universe. Rufus Wainwright

    Francesco© Foto. Texte.

    Pin It

    18 commentaires
  • Coup d'oeuil furtif dans non atelier.

    Polaroid Quick 620.   . 4 du 15 Septembre 2014 à 17 heures.

    Lundi. 17.00 heures. Sixième café. Douzième cigarette. Une lumineuse journée de septembre. Douce. Intense. Dessins. Gouaches. Gribouillages. Expérimentations. Emerveillements. Déceptions. Exaltations. Rituels.

    Pastel. Crayon. Aquarelle. Huile. Feu. Eau. sable. toile. bois.

    Odeurs enivrants de la peinture.

    Jimi Hendrix. Let me go. 

    Le bouton rouge de mon Polaroid déclenche. L'appareil grince. Magie d'une petite image qui se matérialise. Lentement. 

    Un coin de mon atelier. Un carré blanc. Eblouissant. Dans la lumière chaude.

     

    Francesco© Foto. Texte.

    Pin It

    21 commentaires
  • Point bleu.

    Septembre 2014 Hipstamatic. Lente: john S /Pellicola: Ina's 1982.

    Danse légère sur le pavé luisant, d'une femme qui glisse à la hâte vers les tâches de sa journée. Point bleu qui flotte dans la lumière humide. Mots blancs d'étoiles.

    Rien que le bruit de ses pas, et des gouttes qui s'écrasent sur son parapluie. Odeur de nuages gris.

    Un éclair de vie, qui s'enfuit vers droite sous mon regard.

    Juste le temps d'une pause pour un café et une cigarette. A la fenêtre de mon atelier.

     

    Ruby Tuesday. The Rolling Stones.  

    Francesco© Foto. Texte.

    Pin It

    22 commentaires
  • Charles.

    Hipstamatic Lente John S. Flash Berry Pop. Pellicola Pistil. Settembre 2014

     

    Carlo. Mon grand-père. Une vie aventureuse. Meccanicien. Poète. Anarchiste. Voyageur. Guide dans le grand sud Tunisien. Il parlait l'Italien, le Français, l'Arabe. Le moteur de sa vieille bagnole, n'avait aucun secret pour lui. Pour ses amis, son prénom était TamTam. Touristes. Commerçants. Inconnus, ses clients. Valises et gros paquets de toute sorte sur le porte-bagage de sa voiture. Tataouine. El Jem. Chot El Jerid. Tozeur. Madia. Ses destinations. Routes et villages qu'il connaissait comme ses poches.

    Quand il partait, dans son sac, trois choses ne manquaient jamais. Un paquet de tabac. Du thé vert, et une vieille théière en émail rouge. Son fétiche.

    Quand il retournait, dans son sac, trois choses ne manquaient jamais. Des dates Deglett Nour. Des merveilleux petits jouets en tôle. Des grands sourires, pour nous et ma grand-mère.

    Six heures trente, d'un matin de septembre. Dans ma cuisine. Comme tout les matins, un éclat bleu s'allume, sous une vieille théière en émail rouge. Mon fétiche.

      

    Non ti aspetto più. Gianmaria Testa.  

    Francesco© Foto. Texte.

    Pin It

    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique